Nos Tarifs

Travaux à Paris et Ile-de-France

Nous vous accompagnons dans l’estimation de vos travaux
Electricité


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux d’électricité.

Tarifs de rénovation de l’électivité d’un habitat

Le devis de la mise ou la remise aux normes de l’électricité d’une maison ou d’un appartement varie selon plusieurs facteurs. En fonction des matériaux à utiliser, du système de chauffage, du type de l’installation, de l’habitat, etc., le prix peut changer radicalement.
Mais pour avoir une idée générale du montant à prévoir pour rénover une installation électrique, voici une fourchette de prix :
  • entre 100€ à 160€ TTC /m² dans le cas où le chauffage est non électrique
  • entre 150€ à 210€ TTC /m² dans le cas où le chauffage est électrique
La main d’œuvre y est incluse. Egalement pour les matériaux qui sont de qualité standard. Dans le cas où vous envisager d’avoir recours à des matériaux plus haut de gamme, il va falloir prévoir dans les 350€/m2.

Devis évaluatif (TTC) de la Rénovation de l’électricité d’un habitat
  Studio de 18m2 F2 de 35m2 F3 de 50m2 F5 de 80m2 F6 de 115 m2 F8 de 145 m2
Sans chauffage électrique de 1.728€ à 2.764€ de 3.360€ à 5.376€ de 4.800€ à 7.680€ de 7.680€ à 12.288€ de 11.040€ à 17.664€ de 13.920€ à 22.272€
Avec chauffage électrique de 2.592€ à 3.628€ de 5.040€ à 7.056€ de 7.200€ à 10.080€ de 11.520€ à 16.128€ de 16.560€ à 23.184€ de 20.880€ à 29.232€

Les 5 raisons de rénover l’électricité de son habitat

  • Tous les 10 ans, un bilan est imposé ainsi qu’un diagnostic de l’électricité.
  • Avoir un système électrique qui respecte les conventions permet une faible consommation. Ce qui implique alors des économies.
  • Il faut savoir également qu’un logement hors nomes ne peut pas prétendre à une couverture de l’assurance en cas de sinistre.
  • Même dans le cas où votre installation d’il y a 10 à 15 ans est encore dans les normes, il n’a pas été destiné à satisfaire vos besoins d’énergie de ce jour. Dans ce cas, vous risquez que les fils de sections surchauffent et que vos installations électriques se détériorent.
  • Donc, il faut savoir pour plus de sûreté que les emménagements électriques précédents l’année 1991 ne possèdent pas de différentiel qui c’est un système de protection à l’encontre des fuites de courants et qui bloquent les risques d’électrocution. Les accidents d’origine électrique annuels qu’on comptabilise en France avoisinent le nombre de 80 000 dont 4 000 graves.

Ce que doit contenir votre installation électrique pour se cantonner aux normes françaises

  • Des prises électriques en broches de terre
  • Un tableau modulaire, un tableau électrique et un compteur respectant les normes
  • Un disjoncteur principal et des petits disjoncteurs qui permettent de rattacher les circuits entre eux en guise de sécurité en cas de surintensité
  • Des conduits afin que les fils conducteurs soient intègres
  • Une protection différentielle globale de 500mA
  • Des dispositifs différentiels à haute sensibilité de 30mA

Choisir entre Rénovation partielle et Rénovation totale

C’est un choix d’envergure que vous allez devoir faire en prenant compte de votre installation électrique existant. L’idée est de pouvoir identifier les échancrures dans votre aménagement actuel. Ce qui va vous permettre de les rénover et à la même occasion distinguer les contenances qui sont fiables. C’est en ayant déterminé ces points que vous allez pouvoir trancher pour une rénovation partielle ou plutôt pour une rénovation complète.

Dans le cas où vous devez vous lancer dans une rénovation partielle, il sera nécessaire de remplacer le tableau électrique. Et notamment effectuer des ajustements selon votre maison ou appartement. Dans certains cas, vous pouvez réaliser ces accommodations d’une pièce  à une autre. Cependant, il faut toujours prendre en compte du cas pas cas.

Dans le cas où vous devez plutôt vous lancer dans une rénovation complète, vous êtes alors contraint de faire un démontage total de l’installation actuelle afin concéder à la mise aux normes. Il faut donc faire le remplacement de l’aménagement existant par un dispositif plus moderne et qui serait conforme à la législation du moment ainsi qu’à la disposition de l’habitat.

Ce que doit contenir le tarif

Les informations ci-dessous sont requises pour effectuer un devis de travaux électriques:
  • Informations sur le matériel et fournitures, notamment les marques, les puissances, etc.
  • Informations requises standards tel que le SIRET de l’entreprise, les délais des travaux, etc…
Aides budgétaires

En s’appliquant à des travaux de rénovation électriques, on peut prétendre à quelques aides de la part de l’Etat :
  • Une réduction de 10% du taux de TVA, dans le cas où les travaux sont effectués par un spécialiste.
  • En tant que propriétaire, si votre résidence principale a été construite il y a plus de 20ans, vous êtes éligible à une prime « d’amélioration de l’habitat ».
PEINTURE


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux de peinture.

Devis travaux de Peinture par m2

Vous avez besoin d’un peu de neuf dans votre maison ? D’un look frais ?
Rien de mieux qu’opter pour la peinture !
Se lancer dans la peinture de son logement est chose assez courante. Peindre les murs et/ou le plafond ou parer un mur blanc des coloris les plus intenses, à vous le choix ! Et quelque soient les inclinaisons que vous pourriez avoir en termes de couleurs, vous ne serez pas déçu du panel de choix proposés sur le marché actuellement. Il y a les claires, les plus sombres, les profondes, etc. qui sont d’autant plus est rattachées à la texture de la peinture.

Travaux
Surface
Devis/m2 de surface à peindre
Peinture
  • Lessivage
  • 2 Couches de peinture
Une surface lisse 26 à 31€ TTC /m2 de mur et plafond
  • Lessivage
  • Rebouchage des parties écaillées et des fissures
  • Impression
  • 2 Couches de peinture
Une surface à préparer 28 à 36€ TTC/m2 de mur et plafond
  • Lessivage
  • Impression
  • Rebouchage des parties écaillées et des fissures
  • 2 Passes d'enduit croisées
  • 2 Couches de peinture
Une surface à enduire 42 à 55€ TTC/m2 de mur et plafond
  • Lessivage
  • 2 Couches de peinture
Une surface lisse 26 à 31€ TTC /m2 de mur et plafond
  • Fourniture et application de toile de verre
  • Préparation support et entoilage
  • 2 Couches de peinture
Tous types de surfaces 40 à 46€ TTC/m2 de mur et plafond
Papier Peint
  • Fourniture
  • Préparation support
  • Application papier peint
Une surface lisse, à préparer
ou à enduire
 28 à 35€ TTC/m2 de mur et plafond

Toutefois il faut que vous soyez mis en garde que ces prix ne sont que des estimations et qu’ils peuvent fluctuer selon plusieurs facteurs, tels que l’état du mur, des matériaux employés, s’il s’agit d’une peinture intérieure ou extérieure, la TVA appliquée, etc.

Prix estimés

Prix pour repeindre un Studio de 19m2

Prix : 2.211 € environ (de 1 461 € à 2 862 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 34m2

Prix : 4.563 € environ (de 2 950 € à 6 079 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 48m2

Prix : 5.849 € environ (de 3 819 € à 8 043 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 77m2

Prix : 8.547 € environ (de 5 497 € à 11 164 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 77m2

Prix : 8.547 € environ (de 5 497 € à 11 164 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 103m2

Prix : 10.773 € environ (de 7 128 € à 14 850 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 127m2

Prix : 13.369 € environ (de 8 667 € à 18 132 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

Prix pour repeindre un appartement de 148m2

Prix : 15.624 € environ (de 10 652 € à 20 876 €) pour
  • La préparation des murs (surface lisse ou à préparer)
  • Le mixage de la peinture et la pose de papier peint
  • La main d’œuvre + fourniture matériel
  • L’application de toile de verre

 Peinture d’intérieur

Pour accoutrer votre intérieur, vous avez le choix entre deux importantes catégories de peinture:
  • Peintures à l’eau : Inodores, ce sont des peintures généralement faciles à poser et dont le séchage est assez rapide. Néanmoins, les peintures à l’eau ont l’inconvénient d’être moins efficaces que les peintures à l’huile. En effet, plusieurs couches d’applications sont requises pour couvrir les murs.
  • Peintures à l’huile : sont considérablement plus épaisses. Ce qui signifie qu’elles couvrent mieux que celles à l’eau. En outre, les peintures à l’huile sont davantage plus résistantes. Leurs inconvénients résident dans leurs poses qui doivent se faire de manière et elles ont une odeur particulièrement prononcée.

Plus exceptionnelles encore, on peut retrouver aujourd’hui sur le marché types de peintures et les choix sont diversifiés. C’est ce qu’on appelle peinture d’intérieur à effet : l’effet béton ciré, la peinture métallisée, pailletée, à empreinte, etc. Un panel d’offre tout aussi originales les unes comme les autres.
 Bien choisir sa peinture intérieure

Pour vous aider à bien déterminer les peintures adaptées à votre besoin, il faut se munir d’une simple règle de trois facile à retenir.

Pour ce faire, vous devez choisir votre peinture selon la pièce à peindre. Votre choix doit se porter sur une peinture lessivable si c’est pour la cuisine par exemple ou sur une peinture étanche pour la salle de bain.
Ensuite, vous devez aviser minutieusement l’efficience de la peinture au mettre carré.
Enfin, la dernière disposition, plus subjective, que vous devez retenir, c’est qu’il vous faut absolument un accord entre la peinture que vous allez choisir et votre décoration intérieure.
Le choix de votre peinture doit être en accord avec votre décoration d’intérieure. Pour vous guider, vous pouvez tout à fait faire appel à des peintres professionnels qui sauront vous diriger sur la façon dont vous devez accorder les couleurs.

 Peinture d’extérieur

La peinture extérieure est aussi la clef pour un peu de neuf et pour redonner un vrai coup de jeune à votre maison. Dans ce cas, il est question de Aussi appelée ravalement de façade. Ce sont des travaux qui nécessitent d’être réalisés tous les dix à quinze ans par le détenteur ou le logeur.

Pour plus d’efficacité, il est mieux de s’adresser à un spécialiste sur la peinture à choisir. D’autant plus qu’on parle aussi de ravalement de façade. Un professionnel décrétera le choix à prendre en prenant compte de votre entourage, de l’environnement où se situe votre maison, le climat qui s’y trouve, les intempéries et la valeur de protection de la façade voulue.

 Prix des types de peinture

La main d’œuvre du spécialiste n’est pas comprise dans cette estimation. Il s’agit uniquement des frais environnants des matériaux appuyés sur les tarifs catalogue des fournisseurs.

Type de peinture
Estimation basse m2 HT*
Estimation haute m2 HT*
Acryliques
0,40 € – 5,50 € / m2
Bicouche 10 € / m2
Ainylique
0,6  € / m2
5 € / m2
Peinture de salle de bain acrylique
2 € / m2
6 € / m2
Peinture de salle de bain anti-humidité
40 € / Pot 2L
70 € / pot 2L
Peinture de cuisine acrylique
2 € / m2
6 € / m2
Peinture de cuisine pour rénovation
3 € / m2
8-12/m2
Epoxy
12-17€/m2
23-27€/m2
Peinture de Carrelage
0,5-4€/m2
8-10€/m2
Peinture d’Ardoise
3€ /m2
7€ /m2
Peinture à effet béton
3-5 €/m2
22-30€ /m2
Peinture biologique
13-16 € / Litre
22-30/ Litre
Glycéro
2-5€/m2
8-10€/m2
Polyuréthanes
5€/ m2
10€/m2
Magnétique
6-8€/m2
10-12/m2
Métallisée
3-4€/m2
5-7€ /m2
Peinture à empreinte
8€/m2
10-12€/m2
Pailletée
3-4€ /m2
5-6€ /m2
Tadelakt
4-6€/m2
7-9€/m2
*Les prix correspondent à 1m2 carrés de surface à peindre et non à 1m2 au sol.
SALLE DE BAIN


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux de salle de bain.

Rénover sa salle de bain

  • Pour une rénovation minime
Comprise entre 1.950 € à 3.850€ TTC
Concernant les petites salles de bain pour des petits travaux, notamment pour l’établissement d’un lavabo, le remplacement d’un bac de douche, une petite plomberie, le carrelage du sol et des murs, etc. Petite rénovation ayant recours à des matériaux d’entrée de gamme.

  • Pour une rénovation standard
Comprise entre 3 900€ à 7 100€ TTC
Concernant les salles de bain allant de 7 jusqu’à 15m² pour des travaux plus complexes, notamment pour le carrelage du sol et des murs, les accommodations de plomberie, le remplacement de baignoire, le remplacement d’une douche par une baignoire ou l’établissement d’un WC suspendus, etc. Moyenne rénovation ayant recours à des matériaux milieu de gamme.

  • Pour une totale rénovation
Comprise entre 7 125 à 13 370€ par m2 TTC
Concernant les travaux de rénovations complètes pour la remise en fonte totale d’une grande salle de bain atteignant les 15m² et/ou plus. Rénovation totale en ayant recours à des matériaux milieu et haut de gamme, notamment pour l’abattage d’une cloison, le déplacement d’une douche ou d’une baignoire ou pour de beaux carrelages de sols et de murs, etc.


Rénover ou aménager sa salle de bain n’est pas chose aisée. D’autant plus quand il s’agit de déterminer le chantier qui devra avoir lieu et d’effectuer la budgétisation de tous les travaux. Il est normal d’être confus et de ne pas savoir se retrouver dans ce projet, grand ou petit soit-il.

Tout d’abord, vous devez savoir qu’avant d’identifier les travaux à réaliser, vous devez déterminer votre objectif. Par exemple, si vous souhaitiez changer la disposition d’une salle de bain à petite surface, déplacer ou changer les meubles serait peut-être plus judicieux que d’avoir recours à de grands travaux stériles qui ne donneront lieu qu’à des pertes de temps et d’argent. Vous pouvez également opter pour un nouveau carrelage, du sol et/ou des murs dans votre salle de bain afin de créer une toute autre atmosphère tout en gardant votre goût décoratif de base. Tout ceci pour dire qu’il est important de pouvoir identifier les résultats que vous attendiez avant de vous lancer.

Bonne nouvelle : vous ne serez pas seul pour vous retrouver dans ce chantier, Technico Travaux vous propose les étapes à suivre pour arriver à bout de votre salle de bain idéale.

Arrivé à la dernière étape, vous serez ravis de vous attaquer à ces travaux de rénovations sans soucis. Et ce serait un réel plaisir pour l’équipe de Technico Travaux de vous guider dans les démarches à suivre, allant du choix des matériaux, de la sélection des professionnels du domaine jusqu’aux mains d’œuvres pour la réalisation de votre projet de salle de bain.


Etape N°1
Pourquoi rénover sa salle da bains ?

Aussi court ou étendu soit-il, le temps que vous passiez dans votre salle de bain est votre moment de bien-être. Autant que la chambre ou la cuisine, la salle de bain est une pièce de raccord entre le moment du réveil et le moment du coucher.

Prendre une douche ou s’allonger dans une baignoire dans une salle qui fait naître une sérénité chez vous ne peut que vous apporter du bien. De plus, ça aide à vous conditionner une bonne humeur au matin comme au coucher.

Aménager une salle de bain de sorte qu’elle soit pratique et commode simplifie radicalement votre quotidien surtout en étant plusieurs dans la maison. Plus de chichis, on prend sa douche, on se rase, on brosse ses dents et tout le monde est satisfait.

Penser ergonomie, penser économie. Effectivement, vous pouvez avoir des travaux de rénovation qui joueront en votre faveur sur votre facture d’eau. Il existe aujourd’hui des aménagements qui permettent de faire des économies d’eau, tels que les chasses d’eau de 2L/4L ou encore les douchettes économes. Et pour une économie d’énergie, vous pouvez opter pour des luminaires LED qui consomment moins d’électricité.


Etape N°2
Préparation minutieuse des travaux

Il est important de visualiser la dimension des travaux que vous allez opérer dans votre logement. Vous devez donc déterminer s’il s’agit d’une totale rénovation, ou bien tout simplement de simples réparations, les poses de meubles ou alors souhaitez-vous seulement modifier la décoration de votre salle de bain.

Parce qu’il faut savoir que les travaux ne seront pas les mêmes pour une rénovation totale du carrelage du sol jusqu’au plafonnier et une peinture des murs par exemple. Chaque petit échelon de votre projet sera modifié selon la nature des travaux à entreprendre, notamment la durée, le budget et les professionnels qui s’attableront à la réalisation de votre projet de rénovation.

Tout d’abord, le budget qui vous sera nécessaire et celui dont vous disposez devront être déterminés en premier lieu. Vous pouvez pour cela effectuer une estimation minima / maxima pour jauger de la marge qui vous est disponible pour sélectionner les matériaux et les équipements.

Ensuite, pensez au calendrier des travaux. En général, il faut prévoir entre 2 à 4 semaines pour les travaux de rénovations d’une salle bain en fonction de leurs ampleurs. Vous devez savoir que votre salle de bain sera hors d’usage durant ce temps.

Il faut aussi que vos aménagements existants répondent aux normes. Ceux-ci impliquent la ventilation, l’évacuation d‘eaux usée, l’électricité ou encore la canalisation, etc.

Un conseil : les travaux que vous choisirez devront être conformes à l’espace de votre salle de bain. Pour une salle d’eau de 5 m² par exemple, il est préférable de poser des installations ergonomes que d’installer une baignoire.


Etape N°3
Devancer les aléas

Des conjonctures inopinées peuvent surgir lors de vos travaux. Ce qui est tout à fait normal. Mais le problème, c’est que les aléas imprévus ne sont justement pas prévus dans vos frais et peuvent engendre des complications.

Ce sont des imprévus comme des problèmes de plomberie qui surgissent tout à coup, de canalisation aux toilettes, d'électricité au plafond, une carence de ventilation, ou des problèmes d’évacuations des eaux sous la douche.

Nos préventions
C’est pourquoi il est fortement recommandé de planifier une marge comprise entre 10 % à 15 % sur le montant exhaustif de l’estimation pour prévoir les éventuelles difficultés.
La durée du chantier devrait également avoir une marge comprise en 3 à5 jours pour les imprévus ou les ajournements dans le montage.
Dans le cas où vous aviez des doutes, il serait plus astucieux de contacter un spécialiste qui vous guidera dans la bonne budgétisation.
Les aménagements de la salle de bain ne sont pas toujours précises et l’estimation et entre les estimations et les dimensions réelles, il se peut qu’il y ait une différence grande ou petite. Donc, il vous faut avoir la mensuration exacte de la surface disponible.
Et enfin, vous devez aussi avoir une mensuration de votre porte pour vous assurer que tous vos équipements puissent y passer.


Etape N°4
Choisir les matériaux de rénovation

Pour optimiser la durée de vie de votre salle de bain et pour s’éviter le mal de la rénover à court terme, choisissez les meilleurs matériaux. On adhère tous que les bois non traités infermentescibles sont très esthétiques. Mais le hic, c’est que ce genre de matériau non adapté se déroge à tire d’ail et il faudra se relancer dans de nouveaux travaux à des montants encore plus onéreux.

Les murs
Pour les murs d’une pièce aveugle et notamment qui manque d’aération, il sera plus préférable d’opter pour un carrelage afin d’éviter l’humidité et la moisissure. Mais il faut savoir qu’en parallèle, les frais des matériaux et de l’installation seront plus élevés que si vous optiez pour une simple peinture.

Un Placo hydrofuge
Pour que vos murs restent soignés et inébranlables face à l’humidité, le Placo hydrofuge est vraiment utile à l’aboutissement de vos travaux.

Le sol
Le carrelage, le, vinyle, le mosaïque ou le parquet stratifié sont les matériaux les plus réfractaires à l’humidité ainsi qu’aux détersifs qui servent à leurs entretiens.

Sous le sol
Administrer un SPEC ou un Système de Protection à l’Eau sous Carrelage aux dalles, sous les baignoires et les carrelages ou sous le bac de douche éloigne les risques d’infiltrations. Ces dernières ne sont pas faciles à arrêter sans que vous n’ayez recours à des mesures nettement coûteuses.

La Ventilation
Pour ne pas avoir à rencontrer des moisissures causées par l’humidité dans votre salle de bain, vous devez nécessairement opter pour une ventilation. Cette dernière permet également de supprimer la condensation qui risquerait de nuire à vos travaux. Un risque d’autant plus élevé pour le cas d’une pièce dépourvue de fenêtres.


Etape N°5
Evaluer un devis

Vous aurez affaire à plusieurs bornes de dépense pour vos travaux.
En effet, le tableau ci-dessous résume les grands équipements que vous aurez éventuellement à rénover avec une estimation de prix en parallèle.

Equipements
Description
Devis du prix en €
Démontage d'équipements Évier/ Bidet/ Douche/ Baignoire/ Canalisations de 70€ à 250€
Plomberie Remplacement / Modifications de 80€ à 350€ /m²
Baignoire Démontage + Application avec mitigeur de 500€ à 1 500€
Douche classique Démontage + Application avec mitigeur de 400€ à 1 500€
Douche à l’italienne Application d’un receveur au sol + Instauration de douche de 1 000€ à 5 000€
Lavabo / Vasques Application vasque simple ou double + Meuble lié de 500€ à 10 000€
Carrelage Matériel + Démontage + Application Consulter les prix
Electricité Application de prise au sol de 80€ à 200€
Peinture Peinture anti humidité de 5€ à 20€ /L

Etape N°6
Choix d’un artisan

Ça y est, vous avez passés toutes les étapes avant d’en venir à la réalisation de vos travaux qui mèneront à l’achèvement de votre projet. Vous y êtes presque pour peu de choisir un artisan qualifié pour votre projet. Dans le but d’avoir les meilleurs résultats possibles, il est fortement recommandé de contacter un professionnel du milieu qui serait certifié et qui dispose d’une assurance décennale imposable pour tous artisans.
Il faut que vous choisissiez les meilleurs artisans disponibles pour une satisfaction complète. Vous devez faire grande attention dans le choix parce que ce ne sont pas les arnaqueurs qui manquent. C’est pourquoi l’équipe de Technico Travaux est là pour vous guider et vous chaperonner dans vos travaux.
Du matériel aux mains d’œuvre tous est pris en mains par Technico Travaux. Nous travaillons avec des marques de qualité. Etant une entreprise de courtage, notre premier rôle est la négociation pour le compte de ses clients.
Et ce qui est vraiment intéressant, c’est que les services proposés sont adaptés à chaque moyen. En effet, pour que tout la soit à la portée du grand public, les plans et le devis sont adaptés aux budgets des particuliers. Nous disposons également de nombreux artisans aptes et qualifiés pour répondre à toutes les exigences que vous puissiez émettre.

CUISINE


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux de cuisine.

Guide de prix cuisine

Installation d’une cuisine entrée de gamme
Entre 450 à 1 200€ TTC

Incluant ou non des accolements de plomberie et/ou d’électricité à réaliser.

Installation d’une cuisine de qualité standard
Entre 1 500 à 2 350€ TTC 

Incluant des petits ou moyens travaux d’agencements sus l’installation.

Installation d’une cuisine haut de gamme
Dès 2 500€ TTC

Incluant des petits/moyens travaux d’agencements sus l’installation. Un certain dressage est requis pour l’installation de cuisines haut de gamme et sur-mesure.


Que vous soyez cordon bleu ou non, la cuisine est la pièce qui fait vivre votre habitat. Rénovation s’impose t-elle ? Faut-il avoir recours à des petits ou plutôt de grands travaux ?

Tout d’abord et avant d’envisager quoi que ce soit pour votre cuisine, vous devez déterminer l’emploi que celle-ci agencera afin de marier les résultats avec vos attentes : Est-ce que cette pièce ne vous est utile que pour vous concocter des plats ou est-ce plutôt dans laquelle vous avez des moments privilégiés avec votre famille ou amis ?

Deux grandes familles de cuisines sont distinguées :

  • Cuisine en kit
  • Cuisine sur mesure

Vous pouvez avoir recours à toute votre imagination pour agencer cette salle : une cuisine ouverte ou plutôt fermée ? Sera-t-elle, en U, en L en G, en I ? Ou peut-être avec îlot central ou encore un bar ? Le choix est innombrable et il est normal que vous ayez peur de vous perdre un peu.

Mais pas de panique, ce manuel de Technico Travaux va vous éclairer un peu plus pour optimiser la rénovation de votre cuisine en sept étapes
Etape N°1
Réaliser des travaux dans sa cuisine, pourquoi ?

Au regard des trois plans d’activités effectués dans la cuisine, à savoir, la partie réfrigérée, le plan de cuisson et le point d’eau, il faut que ça soit pour le peu pratique. Mais ce n’est peut-être pas le cas chez vous et la décoration vous rappelle les années d’autan.

La solution est de la rénovation. D’autant plus que le changement de cuisine est un véritable atout pour votre logement. Quoi de plus pondérant pour pouvoir le revendre si tel est le perspective.

La modification de l’agencement de la cuisine est aussi un plus pour travailler sur l’espace désœuvré afin de la rendre l’exhaler au mieux possible.

De plus, une fois la décoration modifiée, vous pourrez vous apercevoir du surplus de lumière obtenue dans cette pièce auquelle vous côtoyer au quotidien.

Et puis voilà, vous n’utilisez plus cette pièce pour le même usage. Et vous voulez vraiment la moderniser afin de la rendre plus accueillante. Dans ce cas la solution est d’opter pour un îlot central pour votre plan de travail. Ou vous pouvez aussi concevoir une ouverture à l’américaine en installant un bar dans votre cuisine.

Finalement, vous savez quoi ? Avoir une cuisine à son plus beau jour est un atout et un gage social surtout si vous êtes quelqu’un qui reçoit fréquemment dans votre maison. Une cuisine à la mode reflète une vraie réussite au sein de la société.

Etape N°2
Rafraichissement ou rénovation?

Il existe trois grandes possibilités de rénovations pour une cuisine :
  • Simple modernisation (devis estimatif : entre 150 € à 400 € par m²)
  • Rénovation moyenne (devis estimatif : entre 500 € à 700 € par m²)
  • Rénovation totale (devis estimatif : entre 700 € à 1100 € par m²)
Selon ces types de travaux, le prix est très modulé. Et la durée de travaux à effectuer n’est pas la même non plus, ni le chantier à planifier. Les tarifs ne sont vraiment qu’estimations parce que les coûts, surtout pour les rénovations moyennes et les rénovations totales, fluctuent selon la qualité des équipements à utiliser et les fournisseurs sollicités.

Les cuisines en kit classiques peuvent atteindre le montant de 1500€, et un montant pouvant atteindre les 100 000€ pour des cuisines sur mesure qui sont plus modernisées et qui sont équipés d’objets connectés.

  • Entrée de gamme : Cuisine en kit Ikea ou Castorama
  • Moyen de gamme avec confort : Cuisinella
  • Moyen de gamme avec confort plus : Schmidt ou Darty
  • Haut de gamme : Demeure Boréale ou Leicht
  • Luxe : Cuisine sur mesure chez Cuisine de France
Dans la plupart des cas, il suffit d’un simple relooking pour métamorphoser vote cuisine grâce à des coups de peinture ici et là. Ou alors en changeant les matériaux des murs ou le carrelage du sol.

Dans le but de rendre la cuisine plus pratique, de plus grands travaux s’imposent. Vous pouvez par exemple procéder à l’échange de plans de travail, aux changements de leurs emplacements, aux remplacements des meubles ou encore à l’ajout de quelques équipements électroménagers.

Et enfin, pour un résultat bluffant et notamment pour avoir la cuisine de vos rêves, vous optez pour une rénovation totale qui donnera un vrai coup de jeune physiquement et techniquement à votre cuisine.

Etape N°3
Devis estimatif des travaux.

Ça y est, vous avez identifié les travaux auxquels vous allez vous lancer pour votre cuisine. C’est maintenant le moment de déterminer le budget environnant à prévoir pour la réalisation de votre projet.

Les facteurs qui détermineront votre devis seront la qualité des matériaux qui serotnt employés, les dimensions de la pièce, les équipements que vous souhaitez y ajouter. La facture peut donc vous chiffrer de 1500€ jusqu’à 25 000€ ou plus si des rénovations totales et luxueuses s’imposent.

Tout d’abord, il faut débuter par obtenir la mensuration en m² de la pièce. De ces dimensions vous obtiendrez une estimation approximative des frais à prévoir. Pour se faires quelques idées, les tableaux suivants pourront vous guider :

 Coût approximatif au m²  fournitures et installation : 

Entrée de Gamme
Moyen Gamme -/+
Haut de gamme +/++
De 400€ à 1000€
De  1000€ à 1500€
De  1500€ à 2500€

  Coût approximatif cuisines équipées avec installation hors électroménager : 

Entrée de Gamme (en kit)
Moyen Gamme
Haut de Gamme
Très Haut de Gamme
< 3000€
3 000€ - 8 000€
8 000€ - 25 000€
> 25 000€

  • Il faut prendre en compte des nécessités, comme les arrivées d’eau ou de gaz et les aménagements électriques. Il est également important d’identifier s’il faut des changements.
  • Contacter un architecte est tantôt plus judicieux dans le cas où l’abattage d’un mur s’impose. Le professionnel pourra vous conseiller sur les frais et si les travaux sont faisables.
  • Vous aurez peut-être à prévoir le rafistolage du plafond des murs et du sol. Des travaux dont les coûts sont compris entre 100€ à 200€ par m².
  • Il ne faut pas aussi négliger le prix des meubles en fonction de vos choix, des marques de votre électroménager selon les fournisseurs, des matériaux.

Etape N°4
Au préalable des travaux.

Après avoir identifié les travaux à effectuer et évidemment, ceux à quoi vous voulez vous y lancer, après avoir obtenu une estimation du budget à prévoir, il est temps de vous lancer dans les travaux. Mais avant, il va falloir considérer certains points d’envergure.

Il faut avoir un plan précis où sont inscrits vos besoins, vos idées et surtout vos envies, et dans lequel vous ficher la position de l’électroménager ainsi que du mobilier. Ensuite, sur une échelle de priorité, vous inscrivez l’ampleur de chaque composant afin d’avoir un ajustement plus approximatif des frais, si des achats, ou des révisions s’imposent ou encore si vous gardez vos aménagements existants.
 
Le type d’énergie qui servira au plan de cuisson devra aussi être déterminé. Voulez-vous des plaques électriques de 250W/h, des plaques en vitrocéramiques de 100W/h ou plutôt des plaques à induction de 150W/h ? Ou alors préférez-vous une gazinière au gaz naturel ou liquéfié en bouteille ? Vous devez savoir que la consommation d’énergies de chacun de ces aménagements ne sot pas les mêmes. Et d’ailleurs, leur puissance électrique diffère. C’est le même cas pour le four ou le réfrigérateur.

Avoir un look book, c’est identifier l’ambiance qu’on veut installer dans la cuisine. De cette manière, il est possible de faire correspondre ses envies et ses besoins à la décoration existante de la maison. Ce book aide aussi dans le choix des meubles ainsi que dans l’établissement de vos plans auprès des cuisiniers dans le cas où vous envisager de vous lancer dans des travaux pour une cuisine sur mesure.

Afin d’écarter tous les risques de surcharges de l’électricité dans les cas d’utilisations concomitantes des équipements, il vous faut porter une précaution particulière sur la capacité maximale d’usage.

A présent, la réalisation des travaux. Le conseil constamment adéquat en terme de travaux, c’est de contacter un artisan spécialisé pour le montage, qu’importe le choix de cuisine que vous envisager, parce qu’il faut savoir qu’un seul faux pas peut engendrer beaucoup de dégâts.

Etape N°5
Le type de cuisine.

Muni de vos plans, vous allez maintenant vous lancer dans ce qui fait l’objet de tout votre projet. Quel type de cuisine allez-vous choisir ? Une cuisine sur mesure ou une cuisine en kit ? Pour répondre à ces questions, il est important de se renseigner sur :
  • L’échéance de livraison et de pose.
  • La difficulté de pose (il est de rigueur de faire appel à un artisan pour une cuisine sur mesure).
  • Le climat et l’aménagement de la cuisine que vous aurez choisie.

Vous serez ravis de constater que ce ne sont pas le choix d’ambiance qui vous manquera. Et de ces choix découlera aussi celui des matériaux à utiliser. N’hésitez pas à vous livrer à vos imaginations !

Classique et sobre
Le bois traité et unifié donnera à votre cuisine un look chic, réservé et élégant.

Rustique
En optant pour du bois brut, de la pierre ou des briques, votre cuisine aura un air accueillant, sympathique et qui particulièrement familial.

Un look contemporain
En ce moment, adopter l’acier ou du bois exotique est vraiment le plus moderne que vous pouvez ajouter dans votre cuisine. Et pour encore plus de chaleur, n’hésitez pas à utiliser des teintes éclatantes.

Selon la forme et l’espace disponible pour votre cuisine, vous avez un panel de choix de dispositions :

Linéal
La solution pas chère grâce à la mise en disposition de toutes les fonctions d’activités de manière à ce que tout soit accessible.  Egalement une solution ergonome et adaptée aux pièces en longueur et étirées.

En L
La disposition en L est assez semblable au linéale. Son petit plus : espace beaucoup plus considérable avec les postes d’activités accessibles. Possibilité d’ajouter une table.

En U
Pour une cuisine ouverte, spacieuse et flexible.

Avec un îlot central
Certainement la disposition de cuisine la plus tendance du moment. Elle offre un look très moderne à la cuisine avec son plan de cuisson tout au milieu de la cuisine et d’innombrables points de rangements. Avec un îlot central, votre cuisine augmentera en esthétisme.

Etape N°6
Quels sont les ingrédients élémentaires d’une cuisine ?

Les éléments qui constituent une cuisine fait qu’elle soit cette pièce dans laquelle vous préparer des plats où il fait bon de vivre et dans laquelle vous passez des moments de famille. Selon vos goûts, la disposition de la pièce ou en fonction du reste de la décoration de votre maison, vous pouvez intégrer plusieurs constituants :

L’ameublement
Que vous choisissez des meubles suspendus, avec un îlot central, ou sous le plan de travail, les rangements cachés, coulissants, etc… l’ameublement est le point qui donnera le ton sur la décoration de votre cuisine

Le plan de travail
Le plan de travail est ce qui fait une cuisine. Votre choix sur c point doit donc être orienté sur une question d’ergonomie. On peut opter pour du bois, de l’inox, du marbre, etc.

La crédence
Ou la partie du mur se trouvant souvent au-dessus du plan de travail ou parfois derrière les plaques de cuisson et terminent sous les meubles suspendus. Faites parler votre imagination, le choix est immense. En bois, en verre trempé, stratifié, peinture hydrofuge, etc.

L’électroménager
Elaborer un bon plan de l’électroménager est important. Un frigo, une cafetière, un robot, quoi que vous décidiez, c’est ce qui déterminera le look de cuisinier que vous recherchiez. Vous pouvez choisir d’encastrer vos aménagements directement  dans les meubles ou alors souhaitez-vous juste les installer autre part.

Les luminaires
Lumière ! Encore un point-clé qui vous apportera l’ambiance que vous désirez.

L’évier
L’évier représente votre point d’eau. Tout comme le plan de cuisson, cet élément est d’autant plus important. Le choix de disposition est aussi fourmillant : Un ou plusieurs bacs, avec ou non de la profondeur. Possibilité également de recouvrir l’évier de manière é élaborer un second plan de travail.

Etape N°7
Choisir un artisan

Vous avez passé par toutes les étapes pour venir à bout de votre rénovation. Ou presque, à présent, il va falloir prendre une dernière décision : Quel artisan choisir ?

Les travaux moyens ou d’ampleur ne devront pas être recouvrés par soi-même. En effet, plusieurs raisons s’y opposent comme la sécurité, l’ergonomie, pour une meilleure qualité, etc.

Et pour éviter de vous faire arnaquer par des amateurs bas de gamme, Technico Travaux vous invite à vous guider dans votre expérimentation jusqu’à l’aboutissement de vos travaux de rénovation.

Nous trions et sélectionnons pour vous les meilleurs artisans du milieu suite à des vérifications approfondies de leurs statuts et de leur expertise. Ensuite, vous recevrez les tarifs de professionnels qualifiés.
CARRELAGE


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux de carrelage.

Prix du carrelage

Très souvent, le carrelage est retrouvé dans tous les types de logement. Que ce soit une maison ou un apprêtement, ce matériau s’adapte à toutes les dispositions, à toutes les décorations et à tous les aménagements.

Selon la matière du carrelage, son revêtement peut solliciter nombreux apparemment, coloris, tailles et motifs ainsi que d’autres aspects tout autant avantageux les uns comme les autres. En fonction également des matériaux et de la technique d’application, les frais de carrelage fluctue considérablement.

Carrelage
Prix matériaux standard (TTC)
Prix matériaux haut de gamme (TTC)
Prix de l’installation (TTC)
En céramique
Grés (cérame, émaillé, étiré) entre 25 à 48 € /m² > 65€ /m² de 28 et 65€ /m²
Terre cuite entre 23 à 45 € /m² > 70€ /m² de 45 à 75€ /m²
Faïence entre 20 à 47 € /m² > 60€ /m² de 28 à 55€ /m²
Tomettes entre 22 à 45 € /m² de 55 à 100 € /m² de 35 à 100€ /m²
En pierre naturelle
Granit entre 55 à 75€ /m² entre 100 à 180€ /m² entre 55 à 150€ /m²
Ardoise entre 40 à 55€ /m² > 65€ /m² entre 35 à 75€ /m²
Pierre Calcaire entre 38 à 54€ /m² entre 60 à 90€ /m² entre 45 à 125€ /m²
Marbre entre 50 à 95€ /m² entre 100 à 400€ /m² entre 45 à 140€ /m²
Travertin entre 30 à 48€/ m² dès 60€ /m² entre 45 à 125€ /m²
En mosaïque 
Mosaïques entre 40 à 95€ /m² entre 120 à 300€ /m² entre 40 à 95€ /m²

Les taris indiqués ne sont que des estimations et concernent autant les travaux en intérieur comme les travaux en extérieur. Ces prix sont susceptibles également d’être modifiés en fonction de :
  • L’état de la surface
  • Des matériaux optés
  • La complexité de l’installation

On vous invite à nous consulter pour plus de précision sur la budgétisation.

Les matériaux
Carrelage en pierre 

En raison de leur lourdeur, les carreaux de carrelage, également appelés dalles, sont en général retrouvés au rez-de-chaussée ou à l’extérieur. Ce qui signifie qu’il n’est pas très recommandé de les installer dans les étages. Le granit, le marbre, l’ardoise, ou la pierre calcaire ainsi que le quartz sont des pierres naturelles ayant une durée de vie beaucoup plus étendue que d’autres matériaux et sont d’ailleurs plus penchées à l’esthétisme et à l’haut de gamme.
Au regard de cette qualité supérieure, leurs prix sont alors plus élevés que pour les autres matériaux.

Le granit

Le granit est très souvent choisi pour sa résistance à la chaleur du fait qu’il soit une roche magmatique. Ayant un aspect granuleux et naturel suite à un polissage, il est conseillé de reporter votre choix sur ce type de matériau. Coriace aux rayures et antidérapant, le granit est certainement le plus adéquat en matière de sûreté. Il est toutefois important de préciser que le granit présente une complexité d’extraction, ce qui a un impact sur son prix.

Avantages
  • Infiniment Durable
  • Résistant aux rayures
  • Résistant aux chaleurs persistantes
  • Résistant à l’humidité
  • Antidérapant
  • Excellent aspect 

Inconvénients
  • Poids lourds (50 kg au m²)
  • Prix dominant

L’ardoise

Extrêmement pratique en termes de travaux de construction, l’ardoise est un matériau en pierre naturelle de couleur gris et noir et dont l’extraction provient du schiste avec des fines feuilles de pierre ayant un charme indéniable. Matériau adapté formidablement au sol et aux murs.

Avantages
  • Matériau incombustible
  • Discrètement malléable, ce qui implique une simplicité d’usage
  • Imperméable, donc adapté aux toitures

Inconvénients
  • Durable “de 100 ans”
  • Nécessité fréquente d’entretien

La pierre calcaire

C’est un matériau provenant des roches sédimentaires et créé suite à l'agglomération de coquillages sur une roche magmatique océane. La pierre calcaire présente plusieurs couleurs disponibles : en gris, en beige, en noir et peut avoir une couleur rouge ou rose. Réputée pour sa solidité, elle est adaptée à la construction au sol et aux murs.

Avantages
  • Naturellement lisse
  • Robuste
  • Prix attrayant
  • Facile d’entretien

Inconvénients
  • Se dégrade au contact du gel
  • Poreuse, ce qui fait qu’elle favorise l’infiltration de l’eau dans le cas de non traitement

Le marbre

Aussi luxueux qu’élégant, le marbre est le matériau le plus prisé des lieux haut de gamme. Un bel aspect magnifique se joignant à ses veines et ses tâches de cristaux.

Avantages
  • Facilité de travaux par les fabricants
  • Esthétiquement sophistiqué et admirable
  • Résistance au passage et à l’usure

Inconvénients
  • Poids élevé
  • Prix assez élevé
  • Fissure possible si choc, notamment mécanique ou thermique

Le travertin

D’origine sédimentaire, le travertin est un matériau poreux composé de petites alvéoles sur sa surface. Spécialement utilisé au sol, il peut subir certaines finitions : poli, marron, en vieux gris, ocre ou en rose.

Avantages
  • Chic et élégant
  • Résiste à l’humidité et aux grands froids

Inconvénients
  • Peut se tacher facilement en raison de la pollution
  • Ses veines de roche sont aléatoires au niveau de la coupe

Le carrelage en céramique 

Quand il est question de carrelage, la céramique est nécessaire et souvent utilisée afin de créer des mosaïques. De nombreux types de céramique sont retrouvés, notamment issues du grès et de l’argile :

Le grès cérame 

Le grès cérame est très prisé en Europe depuis un certain temps. Sa composition est faite d’argile, de quartz et de feldspath cuit. On retrouve trois déclinaisons : le grès cérame, le grès émaillé et enfin, le grès étiré.

Avantages
  • Permet nombreuses imitations de matériaux
  • Extrêmement résistant aux chocs et au passage
  • Antidérapant
  • Résiste aux taches et aux UV
  • Résiste aux grands froids et à l’humidité, voire à l’eau
  • Présentes différentes tailles, formes et coloris

Inconvénients
  • Fortement glissant en cas d’humidité

Le grès émaillé

Ayant les mêmes caractéristiques, le grès émaillé peut solliciter des finitions plus fines et plus design. Quoique ces conditionnements peuvent le rendre plus altérable et moins coriace au passage et aux chocs.

Le grès étiré

Même caractéristiques. Cependant, son traitement de fabrique le rend au contraire plus coriace et lui donne une figure lisse et notamment sa couleur marron penché à l’orange. Le grès étiré est adéquat tout autant en intérieur qu’en extérieur. Suite à la montée des nouveaux matériaux, celui-ci connait une diminution de ventes.

La terre cuite

Pour un revêtement de sol carrelé, la terre cuite est assez solide et parfaitement adaptée. Sa constitution est d’argile cuit allié à du sable et de la sciure de bois dont le mélange est cuit à une chaleur de 1100 degrés pendant une durée de 15 heures. La terre cuite est réputée pour ses aspects correspondant aux maisons traditionnelles de campagne. Les décorations contemporaines la sollicite actuellement.

Avantages
  • Parfaitement résistant
  • Un formidable aspect rustique
  • Facile d’entretien
  • Conserve la chaleur du sol

Inconvénients
  • Complexité d’installation, et réalisation de travaux par un professionnel

La faïence

Encore issue de l’argile, la faïence est toutefois recouverte d’enduit en étain ou en plomb. Ce qui lui donne sa couleur blanche. Cependant, l’émail n’est pas très résistant aux chocs mais beaucoup plus au passage et à l’usure. Le carrelage est au sol, comme la faïence est aux murs. Elle est souvent utilisée dans les salles de bains du fait de sa possibilité de décorations innombrable. Il faut néanmoins posséder une certaine connaissance technique pour parfaire son application.

Avantages
  • Carreaux blancs peints parfaitement moulés dans la masse
  • Durée de vie élevée en ne supportant pas des chocs.

Inconvénients
  • Email fragile
  • Pierre poreuse ne convenant pas à l’extérieur

Les tomettes

Aux couleurs orange et rouge, les tomettes sont aussi des carreaux de terre cuite. Elles ont depuis toujours été prisées pour le revêtement des cheminées provençales. Mais actuellement, elles connaissent une certaine réputation pour tout type d’habitation même dans les plus contemporaines. Plusieurs teintes et formes sont disponibles sur le marché, à savoir les dalles carrées ou rectangulaires ou encore hexagonales.

Avantages
  • Choix très étendu
  • Très accueillant
  • Meilleure isolation thermique
  • Fabrication écologique

Inconvénients
  • Poreuse, ce qui fait rester les tâches
  • Coûteux et difficile entretien

LE PARQUET


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux de carrelage.

Prix du parquet

Votre habitation manque peut-être de chaleur, ou peut-être un côté plus familial, plus maison. Si c’est le cas, le parquet est la solution idéale. C’est un revêtement de sol particulièrement adapté à toutes les pièces que vous sollicitez le plus au quotidien, que ce soit dans vos chambres, le salon ou même la salle de bain. Et d’ailleurs, ancien ou plus récent, le parquet peut parfaitement correspondre à tous types d’habitations.

Fourniture & Application
 
Matériaux standard
Matériaux haut de gamme
Prix d’installation
Parquet Massif
entre 40 à 80€ /m²
100€/m² et +
entre 40 à 85€ /m²
Parquet Flottant & Contrecollé
entre 20 à 65€ /m²
entre 70€ à 120€ /m²
entre 30 à 60€ /m²
Parquet Stratifié
entre 15 à 35€ /m²
dès 40€ /m²
entre 30 à 60€ /m²
Parquet Mosaïque
entre 15 à 30€ /m²
entre 35 à 80€ /m²
entre 30 à 60€ /m²
Linoléum
entre 30 à 60€ /m²
dès 60€ /m²
entre 20 à 40€ /m²
Vinyle ou PVC
entre 5 à 30€ /m²
-
entre 25 à 50€ /m²
Entretien parquet
Parquet Massif
entre 40 à 80€ /m²
100€/m² et +
entre 40 à 85€ /m²
Ponçage & Vitrification
entre 15 à 30€ /m²

Avec une durée de vie très satisfaisante, ce revêtement de sol possède d’autres avantages. En effet, le parquet est tout à fait rénovable dans le temps ou en cas d’émergences de tâches. Toutefois son inconvénient réside dans le fait que les parquets en contrecollés et massifs uniquement son susceptibles de rénovation, contrairement aux parquets stratifiés qui nécessitent des remplacements si rénovation s’impose puisque ce ne sont pas vrai bois. Pour ces raisons, il est fortement recommandé de privilégier les parquets classiques qui sont plus durables.

Le parquet massif

Si vous voulez faire un choix le plus axé sur la longévité, c’est sûrement, le choix du parquet massif. C’est un revêtement qui propose en même temps du confort et du design. Ce parquet présente une propriété de longues lames résistantes en raison de son épissure plus prononcée que pour les autres, notamment de 10 à 25 mm. C’est pourquoi il est aussi nommé « parquet traditionnel » ou « parquet à lames ».
De 120 mm à 250 mm de large, le parquet présente des variances de largeurs. Et les grandes lames sont aujourd’hui très à la mode.
Le parquet massif se décline sous certains types de bois: en chêne, en hêtre, sapin, et châtaignier.

Ses finitions
Selon vos goûts et selon le reste de votre décoration, vous avez un panel de choix sur les effets : ciré, sablé, huilé ciré, teinté, parquet vieilli, ou martelé.

Le parquet contrecollé

Comme son nom l’indique, le parquet contrecollé est constitué de trois couches disposées les unes sur les autres : une couche de vrai bois au-dessus d’une couche de bois lattée ou en agglomérée. La couche supérieure ou la couche d’usure fera que votre parquet soit de qualité ou non. Pour 10 à 15 mm d’épaisseur, les trois couches nécessaires sont :

  • 2 à 6 mm de parement en bois massif.
  • Appelée « support » ou « âme », la couche la plus épaisse doit présenter une épaisseur de 10 mm en MDF, en contreplaqué, en latter ou en panneaux distincts.
  • Le contre-parement qui stabilise la lame.

Très souvent, le parquet contrecollé est appliqué sur un revêtement isolant ou sur u polyéthylène pour qu’il soit encore plus stable, et de manière à ce obtenir une application flottante caractéristique du parquet stratifié.

Parquet stratifié

C’est une imitation du bois massif. En effet, ce parquet est composé d’une essence de bois qui lui permet de reproduire cet effet. C’est la raison pour laquelle les professionnels ne l’estiment pas comme tout autre parquet mais comme du sol stratifié.
Vous ferrez des économies d’achat et d’application en optant pour le parquet stratifié. Mais il faut savoir qu’il n’est pas vraiment pas durable et ne constitue donc pas un investissement puisqu’il n’est pas éligible de rénovation. Néanmoins, le peu de résistance qu’il a réside dans sa couche supérieure en résine et des autres quatre constituants :

  • Une couche d’usure composée de résine servant de protection
  • Une couche de décor, aussi appelée « papier décor » qui reproduit les matériaux, le bois, la pierre, etc.
  • Un panneau en particules ou HDF qui représente la couche centrale
  • Le parement utile pour le maintien de la lame.

Le parquet mosaïque

Destiné à la collation, le parquet mosaïque est cette fois ci constitué de lames montées au préalable sur du papier kraft ou sur filet qui présentes des motifs graphiques tels que le damier, cabochon, vannerie, etc. Donc, laissez parler votre imagination. Avec une épaisseur 5 à 10 mm, ce type de parquet est constitué de petites lamelles de bois.
Son prix est semblable à celui du parquet contrecollé.

Motifs d’assemblage du parquet

Nombreux sont les motifs de parquet dont vous pouvez jeter votre dévolu. Les 3 pratiques les plus prisées sont :

L’application à bâtons rompus
Plus que les autres techniques, cette pose à l’anglaise attire bon nombres d’intéressés du fait de sa facilité de réalisation et notamment, parce qu’elle permet de faire plus d’économies. Cette application consiste à la disposition des lames de parquet sur la longueur ou sur la largeur.
  • Coupes perdues : Plus facile d’application, c’est le motif le plus prisé. Et cette pose permet aussi d’économiser le bois pendant les coupes. Pour marier les formes de la pièce et le style de la maison, les lames sont disposées alternativement.
  • Coupe de pierre : les lames ont des longueurs standard et tout à fait égales. Grâce aux languettes et aux rainures, cette pose présente une facilité d’assemblage des lattes, également grâce aux liens enfilé au dessus de celles-ci. 

L’application à bâtons rompus
Ce type d’application est réputé par sa forme en V. Afin d’obtenir le parallélisme et le degré de pose, notamment pour que les lattes soient posées à 45° entre elles, les lames ont la même longueur.
L’application à bâton en point de Hongrie 
Les lattes ont toujours les mêmes longueurs que comme dans le cas des applications à bâtons rompus. Cependant, son angle est susceptible d’altérer de 40 à 55°. On peut avoir un excellent parallélisme suite à la disposition sous forme d’onglet des lames.

Les méthodes d’application

Le parquet cloué
Technique très conformiste, le parquet cloué peut convenir à la pose d’un parquet massif présentant une épaisseur d’au moins 20 mm d’épaisseur. C’est une méthode très simple qui consiste au clouage des lames sur un support pré-instauré au sol. La juxtaposition des languettes des lattes permet de camoufler les clous.
L’application sur solive
C’est une méthode basée sur du bois qui nécessitent d’être désuni de pas plus de 45cm pour que la pose d’un parquet cloué soit possible.
L’application sur lambourdes
Une technique selon laquelle il faut clouer sur les solives des lambourdes perpendiculairement. Les lambourdes son constituées de grandes lattes de bois d’une largeur de 26 à 35 mm.
L’application de parquet collé
C’est le parquet le plus conventionnel. Actuellement, le parquet collé est très épandu du fait de sa facilité, sa rapidité et ses frais d’installation qui sont moins élevés. Les lames de parquet sont collées directement sur un support. Une préparation du sol est possible en adoptant plusieurs méthodes, un béton, une chape rapportée, une chape flottante, des panneaux contreplaqués ou encore des panneaux de particules.
L’application de parquet flottant
Si vous devez choisir une méthode qui serait la moins coûteuse et la plus rapide, c’est surement cette technique du fait qu’elle ne requiert vraiment pas de préparation.

D’autant plus qu’il n’est pas besoin de fixer sur des lambourdes ou des solives ou alors sur une chape, ce qui n’est pas le cas des autres méthodes. Les lames sont accrochées les unes au dessus des autres. C’est une technique habituelle pour les parquets stratifiés et contrecollés.

Toutefois, et dans certains cas assez rare, une sous-couche isolante doit être posée afin d’améliorer le confort acoustique.

RAVALEMENT DE FACADE


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux de cuisine.

Guide de prix ravalement de façade par m2

Les travaux de ravalement de façade sont-il coûteux ? Quels sont leurs prix ? Et au m2 ? Toutes ces questions trônent sans doute dans vos têtes quand il est question de ce genre de travaux. D’autant plus quand il s’agit du budget à prévoir et si vous pouviez prétendre à des aides financières. Et puis, est-il possible de s’adonner à la tâche soi-même ? La réponse à vos questions.

Les frais occasionnés par des travaux de renouvellement de façade s’altèrent en fonction de certains facteurs :
  • L’état de la façade
  • Les matériaux qui constituent la façade (en brique, parpaing ou en pierre, etc.) et les matériaux à poser (enduit, peinture, etc.)
  • Les techniques de pose et le nombre de couches
  • Les mensurations de la surface à ravaler
  • Les services auxquels vous voulez avoir recours, tels le traitement anti-mousse, la lasure, l’imperméabilisation, etc.)
  • L’accessibilité du logement pour l’échafaudage
  • Les assurances et les garanties utiles
  • La zone géographique. Il faut noter que les coûts sont plus considérables dans les zones rurales)

Ce tableau ci-dessous rassemble les coûts estimatifs en Prix TTC selon les services de ravalement de façade. Les frais sont inscrits au m2 de surface à ravaler et non de surface au sol.

Service
Coût estimatif (TTC)
Location d’échafaudage
1500 à 3000€ (Maison à 3 étages)
Peinture
22 et 45€ /m2
Lasure sur bois
17 à 35€ /m2
Badigeon de chaux
25 à 55€ /m2
Enduit
22 à 45€ /m2 : Enduit monocouche
50 à 95€ /m2 : Enduit multicouches
Imperméabilisation de façade (peinture)
35 à 75€ /m2 : façade en bon état
45 à 100€ /m2 : façade en mauvais état
Traitement anti-mousse et champignons
15 à 40€ /m2
Nettoyage de la façade
soit 30€ /m2

Selon la difficulté des travaux à entreprise, ces devis peuvent être modifiés. Mais de manière globale, les travaux d’un ravalement de façade engage de 35 et 120€ /m2  de surface à ravaler. Pour plus de précision, il est recommandé de contacter un spécialiste qui fera la budgétisation pour vous.

Quand est-il utile de faire un ravalement ?

Tous les 10 à 15 ans, il est imposé par la Commune d’effectuer un ravalement de façade. Des travaux habituels aux propriétaires et qui un certain nombre de semaines, voire quelque mois selon le chantier à entreprendre. Une demande de permission de travaux auprès de la mairie est exigée dans le cas où votre façade fait partie de la rue.
Les raisons d’un ravalement de façade

Sans mentionner la raison d’esthétisme exigée dans certaines communes, ravaler sa façade évite des risques malencontreux sur votre appartement/ maison, tels que :
  • Les infiltrations d’eau
  • Le placement de l’humidité
  • La chute de chaleur en hiver, ce qui implique une hausse de la facture d’énergie)
  • L’amoindrissement de l’isolation
  • Une détérioration précipitée

Faire les travaux soi-même

Il est possible d’envisager de s’adonner soi-même au chantier de ravalement de façade. Mais force est de dire que ce n’est pas toujours aussi facile que vous pouviez le penser. En effet, ce genre de travaux requiert certaines habilités dont on ne possède pas nécessairement.

D’autant plus qu’un échafaudage sera utile. Et plus la durée de votre application augmente, plus la facture en fera de même. Quelque soit la surface à ravaler, qu’elle soit petite ou grande, et à moins d’y passer plusieurs semaines, vous aurez besoin de faire appel à une équipe pour vous accompagner. Vous lancer seul dans ce genre de chantier risque de vous écarter d’une assurance en cas de sinistre, plus probablement que si vous contactiez une société avec une responsabilité qui en serait enrôlée.

Toutefois et à moins d’avoir d’excellentes bases en bricolage et en ayant les outils indispensables, vous pourrez envisager de vous adonner à certaines opérations dans le but de modérer les chiffres sur la facture. Quoi qu’il en soit, rénover sa façade n’est jamais aussi simple que d’autres travaux dans votre intérieur. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à de l’aide.

A qui la facture ?

Le(s) propriétaire(s) du logement sont les responsables directs des coûts des travaux de ravalement de façade. Néanmoins, il est possible de prétendre à des aides financières de la part du gouvernement.

Etre éligible à des aides financières.

  • Une TVA de 10%
  • Des subventions de l’ANAH
  • Possibilité d’aides communales selon les mairies.
  • l est possible de profiter du crédit d’impôt de 30% et de l’éco-prêt à taux zéro en ajoutant des travaux d’isolation thermique via l’extérieur ou travaux de remplacement de fenêtres par du double vitrage en sus du ravalement de façade.
RENOVATION MAISON


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux.

Une bonne budgétisation

La rénovation d’un habitat est relevant quand on envisage de s’installer dans une nouvelle demeure ou encore quand on s’est octroyé un logis pour lequel on destine à la location.

On considère trois degrés de travaux en rénovation maison :

Pour une rénovation minime
Comprise entre 100 à 300€ par m2 TTC

Concerne les habitats considérés en bon état et qui ne demandent que des petits travaux d’agencement. Ce qui n’affecte donc pas la structure de la maison :

  • Refonte des peintures
  • Installation de meubles enchâssés dans les murs
  • Installation de carrelage
  • Raccord d’une ou de plusieurs prises électriques
  • Installation de vinyles sur les sols
  • Changement baignoire ou bac de douche
  • etc.
Les gros travaux de fenêtres, de plomberie ou des travaux d’électricité conséquents, etc. ne sont pas inclus dans les rénovations légères.

Pour une rénovation standard
Comprise entre 550 à 1100€ par m2 TTC

Un logement dans un état moyennement bon ne nécessite qu’une rénovation standard avec quelques ajustements dans sa structure:

  • Instauration de murs ou de cloisons non porteurs
  • Rénovation de murs ou cloisons en mauvais état
  • Rénovation cuisine ou salle de bain accompagnée d’une adaptation de plomberie)
  • Adaptations importantes d’électricité
  • Petite rénovation de parquet
  • Application de fenêtres

Pour une totale rénovation
Comprise entre 1000 à 1500€ par m2 TTC

Dans le cas des travaux plus conséquents, notamment les logements en piteux état et qui nécessitent une refonte de la structure de l’habitat :

  • Rénovation complète de sols (les fondations, les parquets, etc.)
  • Rabattage et rénovation de murs porteurs
  • Ouverture et application de fenêtres
  • Refonte totale de l’électricité
  • Importants travaux de plomberie
  • Importants travaux d’isolation
  • Toutes les manœuvres importantes qui nécessitent une adaptation de la structure de la maison.

Les 6 raisons pour lesquelles la rénovation de maison est éminente

Bien-être à la maison

Son chez soi est sans conséquent le lieu où on doit se sentir le plus sûr et le plus à l’aise possible. C’est pourquoi il est important de créer une bonne atmosphère dans sa maison. Bonne nouvelle, dans pratiquement 90 % des cas, on peut révolutionner un habitat pour qu’il soit le plus au goût de son logeur. Imaginez tous les designs qui vous sont disponibles, les vérandas vitrés, les cuisines à la mode, etc.

Ergonome et économe

Avec un habitat bancalement isolé ou avec une installation électrique ne respectant pas les conventions, votre « chez soi » peut finir, à ce rythme-là, par vous enlever les yeux de la tête. C’est vrai que la rénovation d’électricité ou l’isolement de maison peuvent vous sembler peu économe. Mais en y réfléchissant bien, dans tous les cas, ce sera un investissement qui vous serait favorable en termes de consommation d’énergie.

Le choix malin

Il est préférable d’opter pour une rénovation que d’avoir à changer d’équipements à chaque fois que ceux-ci soient en panne. Ce qui peut arriver fréquemment. D’autant plus que ces dépenses peuvent revenir chers puisqu’elles sont souvent imprévues en y travaillant une à une. D’ailleurs, de telles réparations ne sont vraiment pas avantageuses sur le long terme. Une rénovation vous offre la possibilité d’éviter tous ces frais.

Exhausser la valeur de sa maison

Avec un habitat en bon état, vous pourriez en tirer le meilleur prix en question de vente ou de location. Il faut réfléchir bénéfice : pensez-y, une maison respectant les normes et qui ne relève pas de tels ou tels travaux sera beaucoup plus attrayante. Pour autant, un habitat en bon état augmentera de valeur tandis qu’un habitat mal soigné se déchoira au fur et à mesure que le temps passe.

Un plus pour la planète

Une maison invétérée qui ne respecte pas les normes ou qui auraient des installations dérogées aura une consommation d’énergie astronomique. Ce qui appelle à la pollution qui aura de conséquences néfastes à votre santé comme à celle de votre entourage et bien évidemment sur l’environnement.
La rénovation maison vous fait faire des économies considérables. Et de plus est, la planète en est aussi ravie.

A louer

Comment mieux amortir son logement ? En le louant bien sûr. Avec des occupants qui vous octroieront un loyer mensuel ou selon vos convenances. En fait, ils vous permettront de rembourser votre emprunt. Avec un habitat à la norme, nouveau, attrayant, vous n’en ferez que des bénéfices avec des locataires qui se presseront de le louer. Et pour le rendre d’autant plus confortable, rien de plus simple que d’opter pour une rénovation pour un rendement optimisé possible.

RENOVATION APPARTEMENT


De la négociation auprès des entreprises jusqu’à l’achèvement de vos projets de rénovation d’appartements, Technico Travaux chaperonne tous vos travaux.

Panification du budget

Rénover un appartement est une demande fréquente surtout lorsque l’on s’apprête à y emménager ou que l’on vient d’acquérir un appartement que l’on destine à la location.

Lorsqu’il est question de rénover un logement on retrouve 3 différents niveaux de travaux:

Petite rénovation
Comprise entre 150 à 450€/m2 TTC

Petits travaux d’aménagement dans un appartement en relativement bon état et qui ne nécessitent pas de réel changement de la structure de l’appartement:

  • Réfection des peintures
  • Pose de meubles encastrés dans une salle de bain
  • Changement du carrelage
  • Pose de vinyls sur les sols
  • ... 

Ne sont pas compris dans la rénovation légère les gros travaux de plomberie, de fenêtres, les travaux d’électricité conséquents, l’isolation, etc…

Rénovation Standard Comprise entre 500 à 1000 €/m2 TTC

Une rénovation complète se pratique dans un appartement qui reste dans un état correct mais nécessite quelques changements dans sa structure:

  • Création de murs/cloisons non porteurs
  • Rénovation murs/cloisons en mauvais état
  • Rénovation cuisine ou salle de bain (avec modification de plomberie)
  • Modifications d’électricité conséquentes
  • Petite rénovation parquet
  • Pose de fenêtres

Rénovation Compléte
Comprise entre 1000 à 1500€/m2 TTC

Pour des travaux encore plus importants (logement en mauvais état ou refonte de la structure de l’appartement)

  • Toutes les opérations qui requièrent une modification structurelle profonde du logement
  • Rénovation totale des sols (parquets)
  • Destruction murs porteurs
  • Création et pose de fenêtres
  • Remise aux normes totale d’électricité
  • Gros travaux de plomberie
  • Gros travaux d’isolation

Pourquoi rénover son appartement est intéressant en six points
Aisance et bien être

Se sentir bien chez soi est capital. Il est possible de totalement transformer un appartement pour le rendre à vos goûts et s’y sentir à l’aise. Le logement est l’endroit où une famille se retrouve et passe environ la moitié de son temps chaque semaine. Votre appartement doit être une source de bien-être et répondre à toutes vos attentes, aussi bien d’un point de vu pratique que d’un point de vu esthétisme.

 Faire des économies d’argent et d’énergie

Un appartement mal isolé ou qui n’est pas aux normes peut devenir un véritable gouffre financier. Entre sur-consommation d’énergie, perte de chaleur / fraîcheur par manque d’isolation, et sur-consommation d’électricité, la facture devient vite très salée à la fin du mois.
Effectuer des travaux pour rénover l’intérieur de son logement peut paraître comme une opération un peu coûteuse sur le court terme, mais on y gagne très vite de réelles économies au quotidien.
Et en plus de ça, on aide la planète !

 Mieux vaut prévenir que guérir

Il est plus intéressant de rénover son logement de l’intérieur que de changer son équipement trop usé ou en panne au quotidien. En plus de la consommation d’énergie gourmande, ces dépenses sont souvent imprévues et sont plus coûteuses lorsqu’on les opère une par une. Ces opération sont rarement rentables sur le long terme et représentent un réel coup au portefeuille que l’on subit de plein fouet.
Rénover son appartement permet d’éviter ces problématiques et ces contraintes en plus de devancer les futures exigences gouvernementales obligatoire coûteuses.

 Valoriser son bien

Plus votre appartement est en bon état et mieux il est noté de A à G sur l’étiquette énergétique, plus ce dernier est attractif pour de potentiels acheteurs ou locataires et vous augmentez sa valeur financière.
Un logement en bon état et bien entretenu voit grandir sa valeur contrairement à un appartement délaissé qui se dégrade au quotidien.

 Protéger l’environnement

Un logement mal isolé ou pas aux normes d’un point de vu consommation d’énergie et d’électricité est un logement contribue à la pollution. En isolant un logement depuis l’intérieur on réduit drastiquement sa consommation d’énergie ainsi que ses besoins en électricité, ce qui réduit fortement ses émissions en gaz à effet de serre.

 Pour le louer

Rien de mieux pour rentabiliser son appartement que de le louer. Non seulement cela permet de rembourser son crédit, mais c’est également une source de revenus intéressante et régulière.
Plus votre bien sera moderne et agréable, plus vous trouverez facilement des locataires. Un simple coup de peinture ou un meilleur aménagement des meubles suffise à créer une réelle différence en permettant aux futurs locataires de se projeter avec leur propres goûts.
Et plus important: plus votre logement sera agréable, plus vous pourrez le louer avec un loyer élevé.